Produisez de l'énergie solaire !

Une nouvelle commande de la FERC permet aux ressources énergétiques distribuées agrégées de participer aux marchés de gros

0 Comments

Aujourd'hui, le groupe d'entreprises national Advanced Energy Economy a applaudi l'approbation par la Commission fédérale de régulation de l'énergie (FERC) d'une règle tant attendue (commande FERC n ° 2222) enjoignant aux organisations régionales de transport (RTO) et aux opérateurs de réseau indépendants (ISO) d'ouvrir leurs marchés. à la participation des ressources énergétiques distribuées (DER). Le vote a été de 2 contre 1, le commissaire Danly étant dissident.

«Nous félicitons la FERC d'avoir franchi cette étape cruciale et attendue depuis longtemps pour ouvrir des marchés de gros compétitifs de l'électricité aux ressources énergétiques distribuées. Ayant travaillé sur cette importante réglementation depuis 2016, nous sommes ravis que la FERC ait maintenant pris des mesures pour réduire les obstacles à ces innovations technologiques sur les marchés de gros », a déclaré Jeff Dennis, directeur général et avocat général d'AEE. «Alors que nous examinons encore les détails de la décision de la Commission, il semble que la FERC a offert une victoire bienvenue et bien nécessaire aux consommateurs américains – comme l'a déclaré ce matin le président Chatterjee, 'Quand les agrégations DER s'alignent et rivalisent avec les ressources traditionnelles pour fournir l'énergie, les services auxiliaires et la capacité qu'ils ont à offrir – les consommateurs gagnent. «Nous ne pourrions être plus d'accord.»

«Permettre à cette base croissante de ressources détenues et contrôlées par les clients de s'engager sur ces marchés améliorera la concurrence, abaissera les tarifs, donnera aux consommateurs plus de choix et fournira la flexibilité nécessaire qui soutiendra la fiabilité et la résilience de notre réseau électrique», a déclaré Dennis. «C'est une aubaine pour l'innovation américaine qui permettra aux clients d'économiser de l'argent tout en réduisant les émissions de carbone. En améliorant l'économie des ressources énergétiques propres et abordables que les clients adoptent déjà en quantités toujours plus importantes, de nouveaux modèles commerciaux seront développés pour stimuler encore plus l'adoption des DER, libérer les investissements privés et créer de bons emplois aux États-Unis.

Voici une déclaration de Katherine Gensler, vice-présidente des affaires réglementaires pour SEIA, sur la règle:

«Nous sommes heureux de voir la FERC reconnaître le rôle important que jouent les ressources énergétiques distribuées et les agrégateurs DER dans la fourniture fiable d'énergie propre aux foyers et aux entreprises américaines. Les clients choisissent un stockage solaire et énergétique compétitif à partir de diverses sources. Cette règle englobe la tendance à l'utilisation croissante des ressources distribuées et fournit aux opérateurs de réseau des éclaircissements indispensables sur la manière d'exploiter l'énergie et les services auxiliaires qu'ils fournissent.

«La concurrence sur nos marchés de l'électricité est un élément essentiel de notre transformation en énergie propre. Cette règle créera des emplois, stimulera les économies locales et permettra à l'industrie solaire de fournir 20% de la production d'électricité aux États-Unis d'ici 2030 », a-t-elle poursuivi.

Gregory Wetstone, président et chef de la direction de l'American Council on Renewable Energy (ACORE), a publié la déclaration suivante:

«Aujourd'hui, la Commission fédérale de régulation de l’énergie (FERC) a publié l’ordonnance n ° 2222, qui supprime à juste titre les obstacles à la participation des ressources énergétiques réparties agrégées (DER) dans les marchés de gros de l’énergie du pays. Cet ordre semble rendre les DER, comme le stockage d'énergie solaire et domestique sur les toits, disponibles comme un outil pour élargir la diversité du mix de ressources énergétiques de notre pays. L'intégration de DER agrégés réduira les coûts de consommation, augmentera la fiabilité électrique et débloquera le potentiel de nouvelles innovations. Nous sommes heureux que l’ordonnance d’aujourd’hui semble reconnaître le principe selon lequel toute ressource capable de fournir un service défini devrait être en mesure de rivaliser sur le marché, et nous sommes impatients de l’examiner plus en détail.

«Malheureusement, la FERC travaille contre ce principe sur les marchés de capacité du pays en continuant d’ériger des barrières à l’entrée de nouvelles technologies dans le PJM et le NYISO en utilisant des règles de prix d’offre minimum. Alors que la commande d’aujourd’hui sur les ressources énergétiques distribuées suit les traces avant-gardistes de l’ordonnance n ° 841 sur le stockage de l’énergie, aucun marché ne peut être libre tant que les prix planchers arbitraires spécifiques aux ressources ne sont pas éliminés. Nous encourageons donc la FERC à maintenir et à étendre ce même engagement en faveur d’une concurrence libre et équitable sur le marché en permettant la pleine participation des nouvelles technologies aux marchés de la capacité énergétique du pays », a-t-il poursuivi.

En vertu de la Federal Power Act, la FERC est chargée de veiller à ce que la concurrence sur les marchés de gros de l'électricité soit ouverte et équitable, ce qui se traduit par des tarifs d'électricité de gros qui sont «justes et raisonnables et non indûment discriminatoires ou préférentiels».

Début 2016, la FERC a commencé à examiner les barrières du marché auxquelles sont confrontées les technologies de stockage d'énergie. À l'époque, l'AEE avait exhorté la FERC à élargir la portée de son enquête à d'autres technologies énergétiques avancées, en particulier les ressources énergétiques distribuées (DER). Le 17 novembre 2016, en accord avec l'AEE, la FERC a publié un avis de proposition de réglementation (NOPR) proposant de supprimer les obstacles à la participation du stockage d'énergie et des DER agrégés aux marchés de gros organisés de l'électricité exploités par les RTO et les ISO. Le 15 février 2018, la FERC a publié l'ordonnance n ° 841, enjoignant aux RTO / ISO de supprimer les obstacles à la participation des ressources de stockage d'énergie, mais a choisi de rechercher plus d'informations avant de finaliser une règle sur les DER. Le dossier est en attente depuis.

En plus des ressources de stockage d'énergie plus petites non soumises à la commande 841, les DER incluent des ressources telles que le solaire sur les toits, les véhicules électriques et d'autres technologies situées sur le système de distribution ou derrière le compteur du client. Individuellement, ces ressources sont trop petites pour participer aux marchés de réseau régionaux, mais les progrès technologiques et logiciels ont permis aux entreprises d'agréger les DER à une échelle et à un niveau d'opérabilité qui en font une ressource importante et flexible sur laquelle les opérateurs de réseau régionaux peuvent faire appel. Leur permettre de participer aux marchés de gros réduit les coûts globaux du consommateur et améliore les aspects économiques de l'adoption des DER en augmentant leur utilisation, en reportant les investissements dans d'autres ressources. La participation au marché de gros ouvre également de nouveaux modèles commerciaux qui peuvent accroître la production et l'adoption de DER aux États-Unis, et entraîneront des réductions des émissions de carbone.

Le président Chatterjee a donné un exemple concret de la façon dont l’ordonnance n ° 2222 exploite la puissance des véhicules électriques: «Permettez-moi de vous donner un exemple concret de ce que nous faisons aujourd’hui. Pensez aux véhicules électriques ou aux véhicules électriques pendant un moment. Les estimations d'EEI montrent qu'il y aura près de 19 millions de véhicules électriques sur les routes aux États-Unis d'ici la fin de cette décennie seulement, et c'est dans la partie inférieure de certaines des projections que j'ai vues. Lorsque ces véhicules se rechargent, par exemple dans nos garages, ils représentent une ressource énergétique importante qui pourrait – au fil du temps, en utilisant la puissance des technologies de pointe – être gérée par des agrégations pour fournir une gamme de services sur nos marchés énergétiques organisés. Ils pourraient fournir de l'énergie et des réserves tournantes, voire une régulation de fréquence. En libérant la puissance des VE de cette manière, nous avons la capacité de réduire davantage les coûts sur nos marchés et de renforcer la résilience du réseau. Cela ne veut rien dire de l'avantage supplémentaire des réductions d'émissions que nous pourrions voir grâce à un déploiement accru des VE. »

Selon la fiche technique de la FERC, «l’ordonnance no 2222 prend effet 90 jours après sa publication au Federal Register. Les exploitants de réseau doivent déposer des déclarations de conformité auprès de la FERC dans les 270 jours suivant la date d'entrée en vigueur. Chaque dépôt de conformité doit proposer un plan de mise en œuvre adapté à sa région et doit décrire comment la règle finale sera mise en œuvre en temps opportun. »

Actualité de Advanced Energy Economy

<! –

->

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *