Produisez de l'énergie solaire !

Un groupe bipartisan de sénateurs demande au Trésor de proroger d'un an la date limite de l'ITC Safe Harbor

Un groupe bipartite de sénateurs a envoyé une lettre au secrétaire au Trésor, Mnuchin, le 23 avril, lui demandant de prolonger d'un an la date butoir de l'ITC pour les projets énergétiques dont la construction a commencé en 2016 ou 2017.

"Fournir une extension temporaire de la sphère de sécurité de continuité de cinq ans, au lieu des quatre actuels, permettrait de résoudre les interruptions imprévues que les développeurs connaissent en raison de COVID-19 et fournirait la certitude dont les entreprises ont besoin pour aller de l'avant avec les projets existants", la lettre dit.

SEIA a fait pression pour une extension du port sûr de l'ITC pour aider l'industrie solaire à tenir compte des retards de construction dus à COVID-19.

«Ce changement serait certainement utile, en particulier pour les projets éoliens, qui ont un délai d'exécution plus long et sont plus proches des extrémités de leur zone de sécurité de continuité. Le port sûr de continuité est entièrement sous le contrôle du Trésor et de l'IRS, car il découle de leurs directives. Par conséquent, ils ont la possibilité de le changer immédiatement, ce qu'ils devraient faire », a déclaré Gregory Jenner, partenaire énergétique de Stoel Rives, dans un communiqué. «Une chose importante à noter est la nature bipartite des signataires. Cela envoie un signal fort qu'il ne s'agit pas d'un problème d'état bleu / état rouge. Cela devrait aider, dans la mesure où le changement serait autrement perçu comme faisant correspondre l'agenda d'une partie à celle d'une autre. »

Lisez la lettre complète au secrétaire Mnuchin ci-dessous:

<! –

->

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *