Produisez de l'énergie solaire !

Siemens octroie des fonds au DOE pour renforcer le rôle de l'énergie solaire dans la résilience des réseaux

Siemens Corporate Technology (CT) US, l'unité centrale de recherche et développement (R & D) de Siemens aux États-Unis, a annoncé qu'elle avait été sélectionnée pour un projet de recherche d'une valeur de 6,4 millions de dollars par le SETO (Département de l'énergie des États-Unis) afin de faire progresser le rôle de l'énergie solaire renforcer la résilience du réseau électrique américain. Ce projet créera un système de gestion de l’énergie novateur capable de coordonner la coopération entre les micro-réseaux distribués. Le système utilisera diverses technologies pour accroître la résilience du réseau contre les catastrophes naturelles ou les cyberattaques, ainsi que pour rétablir le courant de manière autonome pendant une panne de courant à l'aide d'inverseurs intelligents.

CT US a été choisi dans le cadre des efforts du Département de l’énergie pour investir dans de nouveaux projets permettant aux gestionnaires de réseau de détecter rapidement les anomalies physiques et informatiques du système électrique et d’utiliser la production solaire pour se remettre rapidement des pannes de courant. Siemens est l’un des nombreux projets qui développeront des technologies de gestion de réseau qui montreront comment l’énergie solaire améliorera la résilience des systèmes électriques, en particulier sur les sites d’infrastructure critiques. Les efforts de collaboration entre Siemens et le DOE devraient commencer d'ici l'été 2019.

«Les technologies de Siemens aident à moderniser le réseau électrique américain et à mettre au point des systèmes électriques plus solides, plus résilients, capables de détecter les menaces physiques et cybermenaces, de se défendre et de prendre en charge des infrastructures intelligentes», a déclaré Ulrich Muenz, responsable de la recherche sur les systèmes autonomes et le contrôle chez Siemens. Groupe. «Ce projet fait progresser la recherche et le développement innovants de technologies qui pourraient un jour devenir la norme dans l’ensemble du secteur pour améliorer et protéger les infrastructures critiques grâce à des systèmes de gestion de l’énergie autonomes et résilients.»

L’équipe Siemens CT sera dirigée par Ulrich Muenz et Sindhu Suresh et travaillera avec des partenaires du Laboratoire national d’énergie renouvelable (NREL) du DOE, de l’Université Columbia, de Siemens Digital Grid et de Holy Cross Energy pour développer, valider et démontrer un environnement hautement novateur à trois couches. Système de gestion de l'énergie (EMS) pour l'exploitation autonome et résiliente de systèmes d'énergie avec RenewaAbles (AURORA).

Ce projet poursuit le travail de collaboration de CT avec les laboratoires nationaux américains du DOE pour renforcer, améliorer et moderniser le réseau électrique et les infrastructures critiques du pays. En janvier 2019, CT a signé un protocole d’entente avec le Laboratoire national des énergies renouvelables (NREL), le Laboratoire national d’Oak Ridge (ORNL) et le Laboratoire national du Nord-Ouest du Pacifique (PNNL), afin de mener des expériences intégrées dans leurs installations de recherche et de développement respectives afin de les aider à intégrer des technologies innovantes d’électronique de puissance. des dispositifs avec le réseau électrique, notamment des onduleurs intelligents pour panneaux solaires, des batteries et des véhicules électriques capables de supporter le système d'alimentation du pays.

«Le déploiement croissant de ressources solaires distribuées offre aux opérateurs de réseaux comme Holy Cross Energy l’occasion de repenser la conception et l’exploitation de notre système électrique, de manière à exploiter ces atouts locaux non seulement pour apporter de la valeur au consommateur, mais également pour améliorer la fiabilité et la résilience des systèmes d'alimentation dans lesquels ils sont intégrés. En collaborant avec Siemens et ses collaborateurs dans ce projet très important, nous aurons une fenêtre sur le futur réseau électrique autonome et découvrirons les étapes les plus importantes à suivre pour nous y préparer », a déclaré Bryan Hannegan, PDG de Holy Cross Énergie.

Nouvelle de Siemens

<! –

->

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *