Produisez de l'énergie solaire !

L'électricité générée par les énergies renouvelables dépasse le charbon pour la première fois aux États-Unis

La campagne SUN DAY a examiné le dernier lot de données de la FERC et déterminé que la capacité de production d’électricité américaine au moyen de sources d’énergie renouvelables (biomasse, géothermie, énergie hydraulique, solaire et éolienne) a maintenant dépassé pour la première fois celle du charbon.

Le dernier rapport mensuel de la FERC intitulé «Energy Infrastructure Update» (avec des données jusqu'au 30 avril 2019) indique que 18 unités de nouvelle capacité éolienne (1 545 MW) et 102 unités de nouvelle capacité solaire (1 473 MW) ont été ajoutées au cours des quatre premiers mois de cette année. année. Couplé à quatre nouvelles centrales hydroélectriques (29 MW), cela suffisait à porter la part des énergies renouvelables dans la capacité de production totale installée disponible aux États-Unis de 21,56%. En comparaison, la part du charbon est tombée à 21,55% (contre 23,04% l’année précédente).

Les données de la FERC révèlent également que la capacité nationale en énergie renouvelable a été augmentée en moyenne d’un point de pourcentage chaque année (2018: 20,66%; 2016: 18,16%). La part de la capacité de production du pays fournie par l’énergie solaire à grande échelle a plus que doublé au cours des trois dernières années, passant de 1,42% à 3,23%. Dans le même temps, la part de l’énergie éolienne est passée de 6,43% à 8,25% et devrait maintenant dépasser l’énergie hydroélectrique (8,41%) au cours des prochains mois.

En outre, le même rapport indique qu’en mai 2022, les ajouts et les cessations de production «à probabilité élevée» proposés pourraient entraîner une augmentation nette de la capacité en énergies renouvelables de 40 993 MW. À titre de comparaison, la capacité nette combinée du nucléaire, du charbon, du pétrole et du gaz naturel pourrait en fait diminuer de 24 MW par rapport aux mises hors service.

Alors que la croissance nette pour le gaz naturel devrait être de 18 530 MW, elle est plus que compensée par les pertes nettes de charbon (12 409 MW), d’énergie nucléaire (5 106 MW) et de pétrole (1 039 MW). Et même la croissance nette prévue du gaz naturel sera inférieure à celle de l’énergie éolienne (25 117 MW) et presque égale à celle de l’énergie solaire grand public (14 846 MW).

En outre, si les prévisions de la FERC s'avèrent exactes, dans trois ans, les sources d'énergie renouvelables fourniront près du quart (24,15%) de la capacité de production installée totale du pays, le vent seulement représentant plus d'un dixième (10,01%) et l'énergie solaire 4,32%. . Le reste sera fourni par l'hydroélectricité (8,16%), la biomasse (1,33%) et la géothermie (0,33%).

Nouvelle de SUN DAY

<! –

->

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *