Produisez de l'énergie solaire !

Le logiciel pvDesign de RatedPower peut désormais modéliser le rendement énergétique bifacial

0 Comments

Le produit de modélisation solaire de RatedPower appelé pvDesign a récemment lancé son propre modèle de rendement énergétique bifacial pour prendre en charge les simulations bifaciales.

pvDesign utilise un modèle 2D qui suppose des lignes de longueur infinie et un terrain plat. Sept paramètres clés qui affectent le rendement énergétique bifacial sont pris en compte dans le logiciel: les facteurs d'irradiance, l'efficacité du module, l'albédo du sol, l'angle d'inclinaison, la hauteur au sol de la structure, le taux de couverture du sol (GCR) et le ombrage du tableau.

Les modules bifaciaux profitent de la lumière réfléchie par le sol et reçue par l'arrière. La proportion de cette lumière réfléchie par le sol est connue sous le nom d'albédo et elle est directement liée au type de sol. Plus le facteur d'albédo est élevé, plus le gain de puissance est élevé.

Après l'albédo, la hauteur de la structure au sol est un autre des paramètres clés lors de la simulation avec la technologie bifaciale. L'augmentation de la hauteur améliore l'uniformité de l'irradiance arrière, augmentant ainsi le gain de puissance bifaciale en raison d'une meilleure perception de la lumière réfléchie par le sol sur la face arrière.

Un troisième paramètre à considérer est le GCR, le rapport entre la surface occupée par les modules PV et la surface totale disponible. Ce rapport est directement lié à la distance de pas, à l'espacement inter-rangées entre les tables de modules PV. La diminution du GCR implique une plus grande distance de tangage, donc une production d'énergie spécifique accrue.

RatedPower a simulé avec pvDesign sa propre analyse en utilisant les paramètres suivants:

  • Module commercial 425 W STC, 1500V, et un facteur de bifacialité de 75%.
  • GCR de 50%
  • Garde au sol (hauteur par rapport au sol) de 1,10 m
  • Structures fixes et trackers
  • Différents emplacements (Californie et Islande) et facteurs d'albédo (albédo satellital normal 0,21, conditions désertiques optimales 0,36 et conditions satellitaires de neige en Islande de 0,68).

En comparant les structures fixes avec les trackers, l'analyse a révélé que les structures fixes obtenaient un gain bifacial 6% plus élevé par rapport aux trackers (4,45% à 4,17% respectivement) dans un albédo satellital réaliste de 0,21. Ces ratios augmenteraient à 7,3% et 6,83% respectivement dans des conditions optimales en Californie avec des albédos de sable de 0,36.

En revanche, dans les scénarios avec des albédos plus élevés (0,68) et des latitudes comme l'Islande, le pourcentage de gains bifaciaux est monté à 16,55% pour les structures fixes et 12,65% pour les trackers.

En termes de production spécifique kWh / kWc, les trackers surpassent les structures fixes, ce qui se traduit par une production spécifique supérieure de 12,5% et 16,2% kWh / kWc en albédos de 0,21 et 0,68 respectivement.

Les chiffres de simulation de pvDesign sont un aperçu mondial de ce qui se passe réellement en ce qui concerne l’adoption des bifaciaux et les préférences de l’industrie: les simulations ont obtenu des gains bifaciaux allant jusqu’à 10%, avec de meilleurs résultats dans des scénarios à albédo élevé (jusqu’à 16%). En outre, les structures fixes se sont avérées obtenir des gains bifaciaux plus élevés que les trackers à un seul axe (utilisant le même GCR), mais toujours moins de production spécifique que les trackers.

Actualité de RatedPower

<! –

->

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *