Produisez de l'énergie solaire !

La législation de la Caroline du Sud exonérant les projets solaires loués de l'impôt foncier attend la signature du gouverneur

La semaine dernière, la législature de l’État de Caroline du Sud a adopté la norme H. 3354, qui exempte les systèmes solaires résidentiels loués et appartenant à des tiers des impôts fonciers. Cette exemption est déjà en place pour les clients solaires propriétaires de leurs systèmes. La nouvelle législation met tous les clients solaires sur un pied d'égalité en matière de traitement fiscal.

H. 3354 empêche les clients solaires de se voir imposer une double imposition et aidera à soutenir le marché croissant de l’énergie solaire sur les toits en Caroline du Sud.

«H. 3354 enverra un signal fort indiquant que le marché solaire sur les toits de Caroline du Sud est ouvert aux affaires », a déclaré Will Giese, directeur régional du sud-est de SEIA. «Cette loi aidera à terme à attirer encore plus d'entreprises solaires en Caroline du Sud et à soutenir nos communautés avec des investissements privés et des opportunités d'emploi locales. Nous exhortons le gouverneur McMaster à signer ce projet de loi afin que la Caroline du Sud puisse continuer à être un chef de file national et régional dans le domaine de l'énergie solaire sur les toits.

Les modifications de la taxe foncière s'alignent sur l'intention législative de l'Energy Freedom Act, adoptée en 2019, de protéger les clients solaires de la Caroline du Sud et de préserver leur choix d'accéder librement à l'énergie solaire. Le représentant Ballentine (District 71), est un champion du H 3354 et de la loi historique sur la liberté de l'énergie.

«L'énergie solaire sur les toits donne aux Caroliniens du Sud la possibilité de produire leur propre électricité de manière abordable et fiable», a déclaré le représentant de l'État de Caroline du Sud, Nathan Ballentine. «Cette année, j'ai fièrement parrainé H. 3354, un projet de loi qui protège les consommateurs des augmentations de taxes sur leurs panneaux solaires. Merci à mes collègues de l’Assemblée générale d’avoir voté massivement en faveur de cette exonération de la taxe foncière sur les toits solaires et de veiller à ce que nous maintenions nos impôts bas en Caroline du Sud. »

En Caroline du Sud, les taxes foncières associées aux baux solaires et aux systèmes appartenant à des tiers ont créé un effet dissuasif pour les clients potentiels de l'énergie solaire. Les changements apportés au H 3354 pourraient libérer les avantages économiques de l'énergie solaire sur les toits dans l'État de Palmetto. Les modèles de location et de propriété par des tiers peuvent considérablement étendre l'accessibilité solaire sur les toits, car ils aident à minimiser les coûts initiaux et les clients peuvent voir immédiatement des économies sur leurs factures d'électricité.

«Nous sommes encouragés par le fait que la législature de Caroline du Sud se soit une fois de plus mise du côté du choix énergétique», a déclaré Tyson Grinstead, directeur des politiques chez Sunrun. «H. 3354 offrira une protection contre des taxes plus élevées à nos clients et contribuera à élargir l'accès à l'énergie solaire dans l'État de Palmetto. »

Le changement de taxe foncière fait suite à une décision importante sur le comptage net de la Commission du service public de Caroline du Sud à la fin avril. La commission a rejeté à l’unanimité la proposition de Dominion qui aurait entraîné des frais fixes et variables excessifs pour les clients solaires sur les toits. Au lieu de cela, la commission a adopté la proposition conjointe de SEIA et a préservé la facturation nette en Caroline du Sud.

Prises ensemble, les politiques soulignent la valeur de l'énergie solaire locale et résiliente pour tous les Caroliniens du Sud, tout en mettant également l'accent sur le choix du client et la liberté énergétique.

Le projet de loi, qui a reçu un appui quasi unanime, passe maintenant au gouverneur McMaster pour signature.

Actualité de SEIA

<! –

->

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *